P2K (Pocket to Kindle) et emportez vos pages préférées avec vous

Il existe déjà des solutions fonctionnelles pour envoyer des articles web sur son Kindle. L’application en ligne P2K Pocket to Kindle est un peu différente puisqu’elle est conçue pour envoyer des lots d’articles que vous avez présélectionnés depuis l’extension Pocket.

 

Selon moi, la version gratuite de P2K offre des fonctions peu utiles (les envois automatiques) et la fonction intéressante des versions payantes (envoyer un article de son choix) est proposée par d’autres applications gratuites.

P2K - Pocket to Kindle

Mois de rédaction : octobre 2017

 

Qu’est-ce que P2K ?

P2K est une application en ligne qui peut en principe envoyer sur votre Kindle les articles que vous avez sauvés dans Pocket (une extension pour Firefox et Chrome).

Les envois se font principalement de manière récurrente et automatique. Seules les versions payantes permettent de sélectionner l’article de son choix.

Liste des fonctionnalités de P2K

Plan Standard

  • Envoi unique quotidien ou hebdomadaire
  • 3 types d’envoi : articles nouveaux/anciens, au hasard ou en fonction du temps de lecture
  • Envoi par lot (1 à 20 articles maximum)
  • Vitesse de l’envoi variable (jusqu’à plusieurs heures) pour les articles à la demande

 

Plan Premium

Comme le plan Standard, avec des fonctionnalités supplémentaires :

  • 2 types d’envoi supplémentaires : sélection manuelle ou par étiquette de contenu (ou tag)
  • Envoi à d’autres adresses e-mail que celles du Kindle
  • Création de plusieurs envois récurrents
  • Envoi instantané des articles en attente
  • Vitesse de l’envoi instantané

 

Plan Platinum

Comme le plan Premium, avec des fonctionnalités supplémentaires :

  • Possibilité d’envoyer les articles séparément
  • Envoi automatique de tous les nouveaux articles ajoutés à Pocket

 

L’installation/paramétrage de P2K

Connectez-vous à Pocket (sur Chrome ou Firefox).

Allez sur le site de de l’application et cliquez sur « Get Started ».

Une demande d’autorisation va s’afficher.

Cliquez sur « Autoriser » pour permettre la connexion entre P2K et votre compte Pocket.

P2K va alors vous demander de saisir votre adresse mail. Attention il ne s’agit pas de votre adresse Kindle, mais de votre adresse personnelle.

 

 adresse mail

 

Choisissez alors votre plan : « Standard », « Premium » ou « Platinum ».

 

tarifs p2k

 

Connectez-vous ensuite à votre compte Amazon.

Dans le menu « Votre compte », cliquez sur le sous-menu « Gérer votre contenu et vos appareils », puis cliquez sur l’onglet paramètres.

Notez l’adresse e-mail de votre Kindle qui se trouve dans « Paramètres de documents personnels > Paramètres d’adresse e-mail Envoyer vers Kindle ».

Puis un peu plus bas, dans la rubrique « Liste des adresses e-mails approuvées pour l’envoi de documents personnels », cliquez sur « Ajouter une nouvelle adresse approuvée » et ajoutez l’adresse « delivery@p2k.co ».

 

P2K, comment ça marche

P2K est conçu pour envoyer automatiquement des articles sur votre Kindle. Après l’installation, il va donc vous demander de paramétrer votre premier envoi automatique (recurring delivery) :

 

paramétrage Pocket to Kindle

 

Vous avez trois possibilités : un envoi récurrent quotidien (daily), un envoi récurrent hebdomadaire (weekly) et un envoi unique (one time).

 

 livraison journalière p2k

 

Dans l’écran ci-dessus, j’ai demandé à P2K de déclencher l’envoi quotidien à 5 heures de l’après-midi (le fuseau horaire est à paramétrer).

Pour chacun des trois types d’envois (quotidien, hebdomadaire ou unique) vous avez quatre choix possibles : les deux premières options permettent de demander l’envoi des articles les plus récents (newest) ou des plus anciens (oldest). P2K peut également choisir des articles au hasard (random). L’option « timed » est la plus originale : l’application vous envoie un lot d’articles en fonction du temps de lecture dont vous disposez.

La version gratuite ne permet pas de choisir à la main l’article que l’on souhaite envoyer sur son Kindle.

Le nombre d’articles envoyés (de 1 à 20) et le temps de lecture sont modifiables à l’aide du menu déroulant qui se trouve au-dessus de « Archive delivered articles » (archiver les articles envoyés). Cette dernière option doit toujours rester activée pour que P2K sache quels articles il a déjà envoyés.

P2K en action

Il est temps de voir si P2K fonctionne.

Il faut cliquer sur « Start Delivery »  (démarrez l’envoi) une fois que l’on a terminé le paramétrage de son envoi. P2K affiche alors une confirmation de livraison :

 

Confirmation livraison - pocket 2 kindle

 

On peut y accéder depuis la page de gestion des statuts ou bien en cliquant sur « Statut » dans le menu haut.

Pour avoir une vue d’ensemble de vos paramètres d’abonnement, cliquez sur « Manage » (gérer).

 

manage p2k

 

Pour ce test, je vais ajouter un envoi unique en cliquant sur « Create a one time delivery ».

En retournant dans la fenêtre « Statut », un peu après l’heure à laquelle les envois automatiques auraient dû partir, j’ai une mauvaise surprise : le temps d’attente estimé avant envoi est de 6 à 7 heures.

 

status p2k

 

Les envois instantanés sont hélas réservés aux abonnés à l’une des deux formules payantes.

Le lendemain matin…

…j’allume mon Kindle et lance la synchronisation. Que vois-je ? Rien du tout. Pourtant la fenêtre de statut m’indique que les articles ont bien été envoyés :

 

statut 2 p2k

 

J’avais rédigé une première version de cet article dans lequel j’indiquai que l’envoi avait échoué mais j’ai eu une bonne surprise dans la soirée : les articles ont bien été envoyés mais avec au moins 24 h de délai.

La version gratuite de l’application est décidément bien bridée. Faut-il s’abonner à l’une des versions payantes ? Je vous donnerai mon sentiment à la fin de cet article.

 

Le prix de P2K

P2K se décline en trois versions : « Standard » qui est gratuite, « Premium » à 3 $ par mois et « Platinum » à 5 $ par mois.

 

Intégration avec d’autres outils

P2K ne fonctionne qu’avec Pocket.

 

Alternatives à P2K

Il est possible de planifier le téléchargement des articles sauvés sur Pocket depuis Calibre, le logiciel de gestion d’e-book, en ajoutant une source d’information personnalisée dans le menu « récupérer les actualités ». Contrairement à P2K les articles ne sont pas envoyés automatiquement vers le Kindle ; il faut faire un transfert manuel depuis le logiciel.

L’alternative la plus simple consiste à envoyer directement les articles vers votre Kindle sans passer par Pocket, à l’aide des extensions Send to Kindle et Mercury Reader.

 

Mon verdict sur P2K

Les plus :

  • Fonction d’envoi automatique assez utile selon les paramétrages
  • J’aime bien le paramétrage des articles en fonction de la durée de lecture

Les moins :

  • Version gratuite trop limitée
  • Version payante assez chère pour le service rendu (d’ailleurs je ne sais pas combien ils ont véritablement de clients).

 

Les faiblesses de l’offre gratuite

La caractéristique rédhibitoire de l’offre gratuite réside selon moi dans l’impossibilité de choisir l’article que l’on veut envoyer sur son Kindle. La fonction d’envoi automatique est présente dès la version gratuite. L’atout principal de cette application est d’envoyer automatiquement vers la liseuse en fonction de la durée estimée de lecture. Pour les articles les plus longs à lire, ça peut être intéressant. C’est d’ailleurs ce que je fais – en fonction de mes transports et de mes lectures en cours.

Autre faiblesse de l’offre gratuite : les délais d’envoi annoncé sont assez aléatoire. C’est la raison pour laquelle je planifie l’envoi le soir, pour les articles nécessitant plus de 10 minutes de lecture. J’en dispose en général le lendemain matin (sinon le jour d’après).

 

La version payante de P2K est-elle intéressante ?

Comme je l’ai indiqué ci-dessus, ce qui m’intéresse c’est de pouvoir choisir moi-même les articles que je souhaite lire sur mon Kindle. Puisque Mercury Reader et Send to Kindle le font gratuitement, je ne vois pas pourquoi je souscrirais à l’offre payante de P2K.

Note : Pour envoyer un article de Pocket sur votre Kindle manuellement, cliquez sur « afficher l’original »  en haut de l’article sauvé sur Pocket, et utilisez Send to Kindle ou Mercury Reader depuis la version originale de l’article. Certes cela nécessite une étape supplémentaire, mais cela me semble nettement plus pertinent au final.

 

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.