Tabagotchi, la petite bête qui n’aimait pas les onglets

Avoir trop d’onglets ouverts sur son navigateur web peut en théorie être contre-productif. Tabagotchi, une extension pour Chrome, et un animal virtuel éponyme, va nous inciter à ne pas ouvrir trop d’onglets d’une manière originale/ludique/idiote (au choix) afin de conserver un bon niveau de productivité.

 

Je trouve cette extension carrément inutile, mais c’est un bon coup de pub pour son éditeur, Breather.

 

tabagotchi notes

Version testée : version 1.1 (septembre 2017)

 

Qu’est-ce que Tabagotchi ?

Tabagotchi est une extension pour Chrome qui nous incite à ouvrir moins d’onglets en même temps en faisant vivre et évoluer une bestiole virtuelle, le Tabagotchi. Trop d’onglets ouverts et il dépérit.

« Tabagotchi » est un mot valise formé de tab, mot anglais qui signifie « onglet » et tamagotchi, du nom du jeu électronique japonais dont il s’inspire et qui a popularisé le concept d’animal de compagnie virtuel.

Le design de l’application reprend celui des écrans LCD du jeu d’origine.

Liste des fonctionnalités de Tabagotchi

  • Modifie le contenu des nouveaux onglets
  • Manifeste son mécontentement si trop d’onglets sont ouverts
  • Est capable d’évoluer si tout va bien
  • Tombe malade voire décède s’il est très contrarié

L’installation/paramétrage de Tabagotchi

Vous pouvez installer l’extension en vous rendant directement sur la page Tabagotchi du Chrome Webstore ou depuis le site de l’extension.

Il n’y a rien à paramétrer, il faut simplement accepter que l’extension modifie le contenu des nouveaux onglets, qui va ressembler à ceci :

Tabagotchi nouvel onglet

 

 

Tabagotchi, comment ça marche

Plus le nombre d’onglets ouverts est important, plus le Tabagotchi s’énerve et plus sa santé décline. Il décède quand le cap des 25 onglets est atteint. Inversement, plus le nombre d’onglets ouverts est faible plus s’il est heureux et en bonne santé.

Le Tabagotchi est capable d’évoluer, mais pour cela il faudra conserver un faible nombre d’onglets ouverts pendant une heure pour lui faire franchir une étape dans son évolution.

Il possède 100 points de vie au départ et en perd 4 par onglet ouvert.

Voyons quelle tête fait le Tabagotchi avec 16 onglets ouverts :

Tabagotchi malade

Il semble assez énervé. Ouvrons huit onglets supplémentaires. Au stade 22 onglets, il n’est plus très frais :

Tabagochi mourant

Il lui reste 12 points de vie, donc 3 onglets supplémentaires devraient l’achever. J’aurais pu faire durer le suspense, mais il vaut mieux en finir tout de suite.

Tabagochi mort

Et voilà ! Enfin débarrassé de cet animal, un peu stupide.

Que les âmes sensibles se rassurent, il ressuscite aussitôt que l’on diminue le nombre d’onglets.

Je n’ai pas la patience de garder cette extension active, plusieurs heures d’affilé, afin de voir à quoi ressemble le Tabagotchi quand il a évolué. Je vous laisse le découvrir par vous-même.

Intégration avec d’autres outils

Aucune et c’est probablement heureux.

Alternatives à Tabagotchi

Aucune et c’est probablement heureux également.

Mon verdict sur Tabagotchi

Les plus :

  • Si vous avez vraiment du mal à vous discipliner, l’extension peut vous donner un support, un peu ludique pour réduire le nombre d’onglets ouverts.

Les moins :

  • L’extension modifie le contenu des nouveaux onglets,
  • Si vous vous prenez au jeu vous risquez de créer une nouvelle source de pertes d’attention.

Ce qui me dérange le plus dans Tabagotchi, c’est que je perds les raccourcis et la barre de recherche Google de mes nouveaux onglets.

Mais même si l’éditeur décidait de corriger ce problème, l’intérêt de cette extension est très limité. En effet, si j’ai besoin d’ouvrir 25 onglets, c’est pour une bonne raison. Je n’ai pas vraiment besoin qu’un animal virtuel m’aboie dessus ou me lance des cœurs virtuels pour décider du nombre d’onglets dont j’ai besoin. Et puis à quoi ça sert d’avoir 8 Go de RAM si ce n’est à ouvrir 25 onglets ? 😉

Vous aurez donc compris que je ne suis pas très fan de Tabagotchi. Mais j’ai finalisé mon dossier sur les extensions de gestion des onglets et la lecture sur navigateur. Je suis tombé sur cette curiosité, en guise de clin d’oeil.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.